Retour
Les sociétés face à la guerre

Les résistances durant la Seconde Guerre mondiale

De nombreuses formes de résistances existent et sont utilisées.

On le sait aujourd’hui, la vie clandestine et la Résistance armée sont les formes les plus abouties du refus, les plus héroïques, mais également les plus lourdes de risques. Réduire le refus de l’occupant à cette unique Résistance armée donne une vision déformée de la réalité, comme on ne peut pas tout ramener au seul affrontement entre résistants et collaborateurs. Il y a de multiples façons de résister : la guérilla, le sabotage, mais aussi la parole subversive, la presse clandestine, la résistance spirituelle, le sauvetage des persécutés, l’aide aux proscrits qui appartiennent à ce qui est généralement appelé la Résistance civile.