Expositions temporaires

Le règlement - Concours international de plaidoiries des avocats

alt text

Qui peut participer ?

Cliquez pour lire la suite

Art 1 : Le concours est ouvert à tou(te)s les avocat(e)s inscrit(e)s à un Barreau, quels que soient leur nationalité, leur langue et leur âge.

Art 2 : Tou(te)s les candidat(e)s doivent justifier de leur inscription à un Barreau. 

Art 3 : Un(e) candidat(e) finaliste ne peut se représenter que deux ans après sa venue. Il(Elle) peut faire acte de candidature autant de fois qu’il(elle) le souhaite.

+

Objet du concours

Cliquez pour lire la suite

Art 4 : Le (la) candidat(e) doit rédiger une plaidoirie relative à un cas avéré et individuel de violation des droits de l’homme, tiré de l’actualité récente dont il(elle) doit obligatoirement justifier.

Art 5 : La plaidoirie ne dépassera pas 9000 signes (espaces compris). A l’oral, elle doit être prononcée en 12 minutes maximum. Tout dépassement du temps de parole constituera un facteur défavorable.

+

Calendrier des sélections

Cliquez pour lire la suite

Art 6 : vendredi 3 novembre 2017 : date limite d’envoi des plaidoiries au Mémorial de Caen. Le texte de la plaidoirie doit être transmis par courrier électronique, en fichier Word joint à un message électronique à l’adresse : avocats@memorial-plaidoiries.fr

L'inscription au concours doit obligatoirement se composer des 3 éléments ci-dessous :

  1. Texte complet de la plaidoirie dans le format indiqué à l'article 5
  2. Justificatif d'inscription à un Barreau
  3. Éléments de preuves justifiant que la cause plaidée est un cas avéré

Art 7 : Après envoi, aucune modification ne pourra être apportée au texte de la plaidoirie.

Art 8 : Début décembre 2017 : sélection des dix avocat(e)s finalistes. Cette sélection est réalisée par un comité composé de représentants du Barreau de Caen, de la Ville de Caen et du Mémorial. Dix plaidoiries sont retenues pour la finale. Les finalistes sont informé(e)s des résultats de cette sélection par téléphone ou par mail.

Art 9 : Les plaidoiries écrites en langues étrangères sont traduites en français. La traduction est assurée par des traducteurs professionnels. Les frais de traduction sont à la charge du Mémorial de Caen.

Art 10 : Les avocat(e)s sélectionné(e)s pour la finale s'engagent (le cas échéant) à entreprendre les démarches pour l'obtention d'un visa dès l'annonce de leur sélection.

Art 11 : Dimanche 28 janvier 2017 : finale du concours au Mémorial de Caen. Les dix avocat(e)s retenu(e)s sont invité(e)s à plaider en public devant un jury composé de personnalités engagées dans la défense des droits de l’homme.

+

Déroulement de la finale

Cliquez pour lire la suite

Art 12 : Le jour de la finale, les avocat(e)s montent sur scène pour prononcer leur plaidoirie. L’ordre de passage est tiré au sort en amont du concours.

Art 13 : Les candidat(e)s disposent d’un temps de parole de 12 minutes maximum. Tout dépassement du temps de parole constituera un facteur défavorable.

Art 14 : La plaidoirie orale doit être conforme à la plaidoirie écrite envoyée au Mémorial.

Art 15 : Les dix candidat(e)s retenu(e)s plaident dans la langue de leur choix. Le jour de la finale, une traduction en français est proposée au jury et au public.

Art 16 : Les candidat(e)s sont jugé(e)s sur le sujet (cas individuel et réel), la solidité de l’argumentaire, la force de conviction, le talent oratoire et le respect du temps de parole.

Art 17 : Il est demandé aux avocat(e)s de se présenter strictement en robe ou avec le costume en usage dans leur Barreau.

Art 18 : Après délibération du jury et vote du public, la remise des prix clôture la journée.

Art 19 : L’organisation ainsi que les frais de déplacement et de séjour des finalistes sont à la charge du Mémorial de Caen (transport, repas et 3 nuits d’hôtel à Caen, pour les candidat(e)s finalistes). Toutes les dépenses annexes notamment les frais de visa, les taxes d’aéroport, les assurances et autres nuits d’hôtel sont à la charge des finalistes.

Art 20 : L’organisation ainsi que les frais de déplacement et de séjour d’éventuelles personnes accompagnant les avocat(e)s sélectionné(e)s pour la finale sont à la charge des candidat(e)s.

Art 21 : Les candidat(e)s s'engagent à accepter que des photos et des vidéos soient faites sur leur prestation orale et pendant toute la manifestation. Ces images pourront être reprises par les organisateurs, la presse ou les réseaux sociaux à des fins de communication. Ils(elles) acceptent aussi que leur texte soit diffusé en tout ou partie pour la promotion du concours.

Art. 22 : Les plaidoiries sélectionnées seront publiées et disponibles le jour de la finale.

+

Annulation du concours

Cliquez pour lire la suite

Art 23 : En cas d’intempéries majeures entraînant l’absence de la moitié des candidats ou plus, le Mémorial de Caen se réserve la possibilité d’annuler la finale.

+

Les prix décernés

Cliquez pour lire la suite

Art 24 : Deux prix sont décernés par le jury :

Prix du Mémorial et la Ville de Caen d’une valeur de 8 000 €.
Offert par le Mémorial et la Ville de Caen.

Prix du Barreau d’une valeur de 4 000 €.
Offert par le Barreau de Caen, le Barreau de Paris, la Conférence des Bâtonniers et le Conseil National des Barreaux.

Art 25 : Un prix est décerné après un vote du public :

Prix du public d’une valeur de 4 000 €.
Offert par le Barreau de Caen, le Barreau de Paris, la Conférence des Bâtonniers et le Conseil National des Barreaux.

Dépôt du règlement

Art. 26 : Le règlement est déposé à la S.C.P. Beaufils, Driquert et Ribeton, Huissiers de justice associés - 42 rue Damozanne, 14067 Caen cedex 4.

Art. 27 : « Conformément à la loi Informatique et Libertés, les candidat(e)s disposent d’un droit d’accès et de rectification aux données personnelles les concernant ».

+

Partager cette page

Voir aussi

Le Mémorial des civils dans la guerre

À Falaise, un nouveau musée dédié à la vie et à la survie des civils pendant la Seconde Guerre mondiale
Voir aussi

Le Cinéma Circulaire Arromanches 360

Découvrez au travers d'images d'archives exceptionnelles, les 100 jours de la terrible Bataille de Normandie
Voir aussi

LE MUSÉE DU RADAR 1944 DE DOUVRES

Découvrez la vie des soldats allemands chargés de la surveillance aérienne dans les bunkers