Retour
Rockwell, Roosevelt & Les Quatre Libertés

Une histoire de l'Amérique

L’exposition "Rockwell, Roosevelt & Les Quatre Libertés" est aussi le récit d’une histoire moderne de l’Amérique des années 1940 aux années 1960.

Norman Rockwell (1894-1978) est, avant de devenir un peintre, le célèbre illustrateur du Saturday Evening Post pour lequel il collaborera pendant plus de 40 ans. À ce titre, il observe la société américaine avec une bienveillance, voire une grande tendresse qui lui sera parfois reprochée.

À la fin de sa vie, dans les années 60, en pleine crise morale de l’Amérique, il collaborera pour Look sur des sujets d’actualité : racisme, guerre du Vietnam, droits civiques. Sa peinture deviendra plus grave et surtout plus engagée. L’un des plus importants tableaux de l’exposition "The Problem We All Live With" publié en 1964 par Look, dénonce la ségrégation raciale américaine. Il s’inspire de l’affaire Ruby Bridges qui fut la première enfant afro-américaine à intégrer une école réservée aux blancs à La Nouvelle-Orléans. Ce tableau exceptionnel, comme la robe de la fillette qui fut son modèle, seront présentés à Caen. De même, quelques courriers originaux de soutien ou d’insulte que Norman Rockwell reçut à cette époque.

L’exposition couvre toute cette période et permet donc, à travers les 50 oeuvres présentées, de comprendre une histoire de l’Amérique. Norman Rockwell décède le 8 novembre 1978 dans son village de Stockbridge, où il est enterré auprès des siens.

C’est dans cette petite ville américaine éloignée de l’agitation new-yorkaise qu’il travaillait et vivait, très souvent en recherchant auprès de ses concitoyens les modèles ou les sujets de ses tableaux.

Photo ci-contre : Atelier de Norman Rockwell à Stockbridge. © Norman Rockwell Museum.