Retour

Veillée "Notre été 44"

À l’occasion de ses 30 ans, le Mémorial de Caen vous propose une veillée le 6 juin, en présence de l’historien Jean Quellien, du géographe Romain Stepkow et de Michaël Biabaud de l'association Cadomus.

En 2004, Jean-Marie Girault, ancien sénateur-maire de Caen et fondateur du Mémorial, publiait son récit de jeune volontaire des Équipes d’urgence de la Croix-Rouge à Caen, Mon été 44 : les ruines de mon adolescence. Son témoignage, complété de notes prises en juin et juillet 1944, relate la destruction de Caen, suite aux bombardements alliés. Destruction de la ville souvent estimée à près de 70%. 

Depuis, de nombreuses questions se posent sur l’utilité de ces bombardements. Fallait-il détruire Caen ? Qui en a donné l’ordre et pour quelles raisons ? Quant aux pourcentages du taux de destruction, qu’englobe-t-il ? Et si ce chiffre de 70 % était exagéré ?

Jean Quellien et Romain Stepkow répondront à ces questions en s’appuyant sur des études scientifiques et des documents nouveaux, présentés pour la première fois publiquement, de nombreuses réponses inédites seront apportées.

Un long temps de parole sera ensuite donné au public afin d’entendre les témoins de cet été 1944 et d’échanger les points de vue sur cette douloureuse question des bombardements en Normandie. 

Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles.