Retour
Le Débarquement

Sword Beach

Le secteur à l’ouest de l’Orne, entre Ouistreham et Langrune, est solidement fortifié.

Le secteur à l’ouest de l’Orne, entre Ouistreham et Langrune, est solidement fortifié. Aussi la 3e division britannique du général Rennie a-t-elle été renforcée par deux brigades spéciales de commandos. Le Débarquement a lieu devant Hermanville et Colleville. De durs affrontements sont nécessaires pour enlever Ouistreham. Dans l’après-midi, la 1ère brigade spéciale de Lord Lovat atteint les ponts de Ranville et Bénouville (Pegasus Bridge) et opère la jonction avec les parachutistes. En revanche, la 4e brigade peine à s’emparer de Lion et Luc-sur-mer, laissant une brèche entre Sword et Juno où s’infiltre un détachement de la 21e Panzer qui, au soir, atteint la mer… avant de rebrousser chemin. Au centre du dispositif, le gros de la 3e division, retardé par des points fortifiés allemands, ne réussit pas, comme prévu, à s’emparer de Caen.