Retour
La Bataille de Normandie

La libération de Caen

Après un mois de siège, Montgomery décide de lancer une attaque frontale contre Caen afin de débloquer la situation.

Le 7 au soir, un violent bombardement aérien sur les quartiers nord ouvre une brèche dans les positions allemandes. Le 9 juillet, Canadiens et Britanniques pénètrent enfin dans Caen. Toutefois la rive droite ne tombera que dix jours plus tard et les Allemands parviendront à reconstituer leurs lignes de défense au sud de la ville, continuant ainsi de barrer la route de Falaise.