Retour
La Bataille de Normandie

Juillet : les Alliés piétinent

Fin juin, les Américains ont remporté un succès important en s’emparant de Cherbourg dont le port, une fois remis en état, servira de base logistique pour la reconquête de la France.

Mais le mois de juillet, qui voit la relance des assauts vers le Sud, est beaucoup moins favorable. Dans le bocage du Cotentin, les GI’s peinent et souffrent terriblement. C’est « l’enfer des haies ». De leur côté, Britanniques et Canadiens sont bloqués devant Caen, qu’ils espéraient enlever le 6 juin au soir. Face à eux, il est vrai, le meilleur de l’Armée allemande avec les redoutables divisions blindées de la Wehrmacht et de la Waffen SS.