Retour
Les crises de la Guerre froide

La mondialisation de la Guerre froide

C'est le journaliste américain Walter Lippmann qui, en 1947, utilise le premier l'expression "Guerre froide" pour définir cette nouvelle ère, qui perdure jusqu'en 1990.

Tout commence en mars 1946 avec le discours de Churchill à Fulton aux USA - évoquant un « rideau de fer » séparant l’Est et l’Ouest de l’Europe - pour s’achever dans cette salle avec l’invasion par l’URSS de l’Afghanistan en 1979. Trente années au cours desquelles éclatent de nombreuses crises politiques et militaires en Europe, en Asie et en Afrique. Une salle très dense et très riche en informations et en événements.

Retenons les crises principales : le blocus de Berlin en 1948, la guerre de Corée en 1950, les deux crises de l’année 1956, à Budapest et Suez, la construction du Mur de Berlin en 1961, la guerre du Vietnam en 1964 ou encore le printemps de Prague en 1968.