Haut de page

6 - Sur les traces du Mur

Haut de page

 

  Les traces du Mur III

Niederkirchner Strasse :

Restes du Mur bordant une rue chargée d’une histoire tragique, puisqu’elle sépare l’ancien ministère de l’Air de Goering et les sièges de la SS et de la Gestapo.

Checkpoint Charlie :

Checkpoint Charlie était situé Friedrichstrasse, à la limite entre les arrondissements de Mitte (à l'Est) et de Kreuzberg (à l'Ouest). Il était en secteur américain, mais à partir de 1962, des représentants britanniques et français s’y installèrent également. C’était depuis le 25 août 1961 le point de passage intraberlinois réservé aux étrangers, aux diplomates et aux militaires. Selon la terminologie militaire, il existait aussi le Checkpoint Alpha situé à Helmstedt, à la frontière interallemande, et le Checkpoint Bravo situé à Dreilinden, à la frontière entre Berlin-Ouest et la RDA. À Checkpoint Charlie, les membres des forces alliées étaient enregistrés et informés des consignes de sécurité. Mais les autorités allemandes (de l’Est et de l’Ouest) n’avaient pas le droit de les inspecter.

Checkpoint Charlie a été le théâtre de deux affrontements. Le 22 octobre 1961, les autorités est-allemandes prétendirent vouloir contrôler les représentants américains puis leur refusèrent l’accès au secteur oriental. La tension monta lorsque des chars soviétiques et américains se firent directement face durant quelques jours dramatiques. En 1973, alors que les gardes est-allemands tiraient sur un fugitif, le poste essuya des coups de feu. Un an plus tard, un autre fugitif fut abattu juste devant les soldats occidentaux.

Checkpoint Charlie disparaît le 22 juin 1990. Le poste de contrôle est à présent exposé au Musée des Alliés, mais la tour de contrôle installée à l’Est subsiste.

Le musée de Checkpoint Charlie (Haus am Checkpoint Charlie) retrace depuis 1963 l’histoire du Mur, tout en organisant des expositions sur l'art et les droits de l'homme.

À proximité (Zimmerstrasse) se trouve la croix érigée en hommage au jeune Peter Fechter, abattu lors de sa fuite en 1962.

Plus loin, dans la Kochstrasse, le magnat de la presse Axel Springer fait construire en 1959 l’imposant siège social de sa maison d’édition qui jouxte la frontière. Après la construction du Mur, il diffuse du haut du bâtiment des informations lumineuses destinées à " l’autre côté ".

Berlin centre
Berlin centre

 

La Zimmerstrasse
La Zimmerstrasse

 

Bas de page

Table des matières - annexes

Bas de page