Haut de page

5 - La chute

Haut de page

 

  Le rôle de l'URSS

Sculpture sur le MurLa chute du Mur résulte de la conjonction de pressions internes et externes. L’évolution de l’URSS joue un rôle déterminant dans ce processus.

Lors de sa première visite officielle en RFA en mai 1989, Mikhaïl Gorbatchev, qui, par une politique novatrice fondée sur la restructuration (perestroïka) et la transparence (glasnost), a pour ambition de sauver son pays de la ruine et du déclin, informe le chancelier Kohl de l’abandon de la doctrine Brejnev ; Moscou n’est plus disposé à s’opposer par la force à une transformation démocratique des États satellites. Cela sonne le glas à court terme de la RDA dont l’existence ne se justifie que par l’idéologie.

Dès le 2 mai, la Hongrie décide de démonter le rideau de fer et, le 11 septembre, elle ouvre sa frontière avec l’Autriche. Ces mesures provoquent le départ massif d’Allemands de RDA. D’autres se réfugient dans les ambassades de RFA à Prague et Varsovie. En six mois, plus de 220 000 Allemands de l’Est passent à l’Ouest.

Dans le même temps, des groupes d’opposition (Nouveau Forum, Démocratie maintenant, Rupture démocratique), désireux de changer la RDA de l’intérieur, se développent à l’abri des églises et contestent le pouvoir en place à Berlin-Est.

À Leipzig, les prières de paix et les manifestations du lundi réunissent de plus en plus de protestataires non violents, malgré les interventions brutales de la police : 1 000 manifestants le 4 septembre, 120 000 le 16 octobre, qui scandent des slogans politiques : " Élections libres ", " Nous restons ici ", " Nous sommes le Peuple "...

La RDA célèbre le 7 octobre son quarantième anniversaire, mais la fête tourne à la protestation contre le régime qui procède à plus de 1 000 arrestations. Invité d’honneur, Gorbatchev est accueilli devant le Palais de la République par les suppliques des manifestants ; " Gorbi, aide-nous ! ". Il annonce alors que " celui qui vient trop tard est puni par la vie " (Wer zu spät kommt, den bestraft das Leben). Cet avertissement s’adresse à la direction du SED qui limoge aussitôt Honecker, remplacé le 18 octobre par l’apparatchik Egon Krenz qui est lui aussi contraint le 3 décembre à la démission.

 

  
Les manifestations de Leipzig
Les manifestations de Leipzig

 
Invité d'honneur, Gorbatchev
Invité d'honneur, Gorbatchev

 

Bas de page

Table des matières - annexes - Sur les traces du Mur

Bas de page