Coquelicot La couleur des larmes
  Visite guidée Liste des peintres Partenaires La couleur des larmes

 
  76-Severini

Gino Severini, Le train-hopital, 1915, huile sur toile, 117 x 90 cm, Stedelijk Museum, Amsterdam.

© SESAM, Paris, 1998.

 
Souffrances
757677

76 - Gino Severini

Après les ambulances de campagne et les postes de premier secours, les blessés sont évacués vers l'arrière dans des trains aménagés à cet effet vers les hôpitaux loin du front, là où il est possible de les soigner. Le thème apparaît très tôt dans les hebdomadaires, clichés ou dessins des haltes dans des gares où des infirmières bénévoles abreuvent et pansent les malades. De ces illustrations, Severini ne conserve guère que la figure de l'infirmière vêtue de blanc et compose une synthèse plastique d'éléments, signaux ferroviaires, fumées de la locomotive, gares traversées, drapeau et croix rouge. Il conjugue ainsi la méthode futuriste de désignation de la vitesse et l'actualité du conflit, quoique cette dernière ne soit ici perceptible qu'à l'état de trace.