Coquelicot La couleur des larmes
  Visite guidée Liste des peintres Partenaires La couleur des larmes

 
  74-Zadkine

Ossip Zadkine, Loude, 1916, encre de Chine et aquarelle sur papier, 26 x 33,5 cm, Musée d'histoire contemporaine - BDIC, Paris.

© SESAM, Paris, 1998.
 

74-Zadkine

Ossip Zadkine, Ambulance russe, 1917, fusain sur papier, 25,5 x 33 cm, Musée d'histoire contemporaine - BDIC, Paris.

© SESAM, Paris, 1998.

 
Souffrances
737475

74 - Ossip Zadkine

En 1916, Zadkine (1890-1967) s'engage dans l'armée française. Le sculpteur, ami de Modigliani, devient brancardier dans le secteur d'Epernay. La même année, il est blessé et hospitalisé. Avant et après sa blessure, il dessine son quotidien, les tentes, les véhicules d'évacuation, les hommes sur les civières. Ces croquis portent la marque du cubisme, qu'il découvre à Paris à partir de 1910. Ils forment une chronique sans illusion, sans pathétique non plus, d'abord en Champagne, puis dans les hôpitaux parisiens où il demeure le temps de sa convalescence et où il introduit de façon récurrente l'image du mutilé, qui devient pour lui le symbole de l'époque.