Coquelicot La couleur des larmes
  Visite guidée Liste des peintres Partenaires La couleur des larmes

 
  56-Wadsworth

Edward Alexander Wadsworth, Dazzle-ships in Drydock at Liverpool (Navires camouflés en cale sèche à Liverpool), 1919, huile sur toile, 304,8 x 243,8 cm, National Gallery of Canada, Ottawa.

© SESAM, Paris, 1998.

© National Gallery of canada, Ottawa. Transfert des oeuvres canadiennes commémoratives de la guerre, 1921.

 
La guerre totale
555657

56 - Edward Alexander Wadsworth

L'un des fondateurs du vorticisme, Wadsworth (1889-1949), participe au premier numéro de la revue Blast. Il est de ceux, avec Lewis, qui prennent appui sur le cubo-futurisme pour développer un art de la géométrie jusqu'à l'abstraction. Mobilisé dans la Navy, il sert en Méditerranée, sur l'île de Mudros, puis, à son retour en Grande-Bretagne, il est chargé de superviser le camouflage des navires à Bristol et à Liverpool. Il peut alors tirer largement parti de son expérience artistique afin de varier les zigzags qui doivent dérouter le regard du guetteur. Sa toile - une commande commémorative des autorités canadiennes - montre quatre ouvriers au travail sur une coque. Au-dessus d'eux se dresse la proue monumentale, comme le veut le format de la toile. La dissymétrie y triomphe, fragmentation de rectangles et de trapèzes, obliques rompues, morcellement des surfaces - si efficace qu'au centre de la toile, il est difficile de distinguer les superstructures. Les ouvriers se perdent eux-mêmes dans ce paysage mécanique où ne se reconnaissent plus que les réservoirs et les cheminées. Sur le motif d'après lequel Campbell Taylor n'a exécuté qu'une illustration précise, Wadsworth réussit une démonstration picturale plus efficace : il applique le camouflage à la toile elle-même et joue avec la lisibilité figurative.