Coquelicot La couleur des larmes
  Visite guidée Liste des peintres Partenaires La couleur des larmes

 
  51-Nash

John Nash, Oppy Wood, 1917. Evening (Le bois d'Oppy, 1917. Le soir), 1917, huile sur toile, 172,8 x 210,6 cm, Imperial War Museum, Londres.

© Imperial War Museum.

 
Le temps de l'artillerie
505152

51 - John Nash

Oppy était un village à proximité de Vimy. Fortifié par les Allemands, il résista aux assauts des troupes britanniques, canadiennes et françaises jusqu'en septembre 1918. La toile de John Nash, quoiqu'elle ne soit pas la plus célèbre de ses oeuvres de guerre, présente avec un souci de méthode didactique les conditions de l'affrontement : nature détruite, plaine creusée de cratères devenus des mares, abris profondément enfouis, tranchées au sol cimenté et aux voûtes renforcées de tôles - et à nouveau, l'immobilité, le vide, l'attente du guetteur le visage au ras du sol, entre les racines et les mottes. A la différence de son frère aîné Paul, John Nash préfère un style naturaliste minutieux aux schématisations géométriques.