Coquelicot La couleur des larmes
  Visite guidée Liste des peintres Partenaires La couleur des larmes

 
  49-Kokoschka

Oskar Kokoschka, Isonzo-Front (Le Front d'Isonzo), 1916, pastel sur papier, 30,5 x 43 cm, Musée Jenisch, Vevey.

© SESAM, Paris, 1998.

 
Le temps de l'artillerie
484950

49 - Oskar Kokoschka

De plus près, les détails se précisent et les ravages de l'artillerie se voient mieux. Kokoschka (1886-1980), blessé contre les Russes en Galicie, sauvé de justesse, sert ensuite contre les forces italiennes et peut alors exécuter quelques vues du front. Elles sont à peine moins désertes que les panoramas de Vallotton. Entre les maisons bombardées et brûlées d'un village passent des tranchées. On devine des claies et des palissades qui masquent les positions à la vue des tireurs ennemis. Il n'empêche : parti seul en reconnaissance dans les ruines pour y dessiner près d'une église, Kokoschka manque d'être tué et la chapelle est anéantie par les obus.