Coquelicot La couleur des larmes
  Visite guidée Liste des peintres Partenaires La couleur des larmes

 
  45-Grosz

George Grosz, Explosion, 1917, huile sur panneau, 47,8 x 68,2 cm, Museum of Modern Art, New-York.

© SESAM, Paris, 1998.

 
Le temps de l'artillerie
444546

45 - George Grosz

En janvier 1917, Grosz, jusque-là en convalescence, est rappelé par son unité. Le lendemain, il est hospitalisé et peu après interné dans un établissement pour malades mentaux, si graves sont la dépression et les désordres nerveux qui l'affectent. Les crises se succèdent, les visions cauchemardesques, et en avril, le peintre est jugé définitivement inapte au service. Explosion a été peint peu après, non comme le souvenir d'un combat, mais comme une allégorie de la destruction : un bombardement abat et enflamme la ville, qui n'échappe pas à la fureur de destruction qui s'est emparée de l'Europe. Le cubo-futurisme s'y fait onirique.