Coquelicot La couleur des larmes
  Visite guidée Liste des peintres Partenaires La couleur des larmes

 
  19-Roberts

William Roberts, The First German Gas Attack at Ypres (La première attaque allemande au gaz à Ypres), 1918, huile sur toile, 304,8 x 365,8 cm, National Gallery of Canada, Ottawa.

© National Gallery of Canada, Ottawa. Transfert des oeuvres canadiennes commémoratives de la guerre, 1921.

 
Le champ de bataille
181920

19 - William Roberts

Quoique Roberts (1895-1980) se soit distingué par son emploi d'un style semi-cubiste vivement coloré, cette oeuvre relève d'une manière différente, plus descriptive. La toile commémore un des événements les plus emblématiques de la guerre, le 22 avril 1915, le premier emploi des gaz toxiques par l'artillerie allemande contre les positions tenues par les Alliés, troupes françaises de zouaves vêtus de rouge et de bleu, troupes canadiennes en uniforme kaki. Les heurts chromatiques contribuent à l'intensité de l'expression autant que la vue en plongée, les gestes d'horreur, l'accumulation de figures dans l'espace monumental de l'oeuvre. Exposée à Londres à l'hiver 1918-19, elle suscite des réactions de rejet ou d'approbation aussi vives les unes que les autres et demeure exceptionnelle par sa facture et la violence qui l'anime - une violence nourrie de l'expérience personnelle de Roberts, engagé volontaire dans l'artillerie en 1916 avant de devenir peintre auprès du contingent canadien, suivant en cela l'exemple de Wyndham Lewis.