Coquelicot La couleur des larmes
  Visite guidée Liste des peintres Partenaires La couleur des larmes

 
  18-Gaudier-Brzeska

Henri Gaudier-Brzeska, La mitrailleuse en action, 1915, crayon sur papier, 28 x 22 cm, Musée national d'art moderne, Paris.

© Collections Mnam/Cci/Centre Georges Pompidou. Photo : Photothèque des collections du Mnam/Cci.

 
Le champ de bataille
171819

18 - Henri Gaudier-Brzeska

Plus sommairement, Gaudier-Brzeska (1891-1915) exprime la même idée avec les mêmes moyens : simplification, géométrie et réduction de l'homme à une forme schématique. Il est vrai que Gaudier-Brzeska, quoique Français de naissance, appartient à l'"école d'avant-garde anglaise". Etabli à Londres, il s'y lie d'amitié avec les jeunes artistes du vorticisme, qui reconnaissent en lui un réformateur de la sculpture, inventeur de formes simples et synthétiques, marqué comme eux par le cubisme et la découverte des civilisations primitives.
 

 

 
18-Gaudier-Brzeska« Le feu des mitrailleuses est si nourri que je serais criblé de coups avant d'avoir fait un seul bond. Je m'en rends compte une fois de plus avec mon casque, que je soulève un peu au-dessus de terre pour savoir quel est le niveau des projectiles. Un instant plus tard, une balle me l'emporte des mains. Donc le tir est au ras du sol. Je ne suis pas assez éloigné de la position ennemie pour n'être pas immédiatement atteint par les bons tireurs si j'essaie de m'enfuir. ».

Erich Maria Remarque, A l'Ouest rien de nouveau, traduit par Alzir Hella et Olivier Bournac, Paris, Stock, 1928.