Coquelicot La couleur des larmes
  Visite guidée Liste des peintres Partenaires La couleur des larmes

 
  9-Schiele

Egon Schiele, Heinrich Wagner, Leutnant i.d. Reserve (Portrait du lieutenant de réserve Heinrich Wagner), 1917, craie noire et couleur opaque sur papier, Heeresgeschichtliches Museum, Vienne.

© Heeresgeschichtliches Museum, Wien.

 
Les guerriers
8910

9 - Egon Schiele

Un survivant, après trois ans de guerre : il a été décoré, il a deux médailles à sa vareuse, mais son visage, ses yeux, ses mains jointes indiquent la lassitude ou l'indifférence d'un homme vieilli prématurément. Schiele (1890-1918) le représente comme il a représenté auparavant les prisonniers russes qu'il a gardés, avec la même froideur et la même acuité objective. La suppression du buste, de l'uniforme et de tout décor aggrave le sentiment de perte et d'isolement. Ce pourrait être tout autant la solitude de Schiele, que ses contemporains viennois considèrent avec méfiance, quand ce n'est pas avec réprobation, au point de le poursuivre en justice pour de supposées indécences.